jeudi 21 janvier 2016

Tant d'arrêts

Il paraît que l'émission Les Bonnes Feuilles, sur France Culture, pour laquelle j'ai lu récemment les premières pages de Pas Liev, va s'arrêter. Ça me rappelle que l'émission le Carnet d'or, sur France Culture, à laquelle j'avais été invité à l'occasion de la réédition réécrite de Rien (qu'une affaire de regard), s'est arrêtée. Ça me rappelle que l'émission le Carnet des Libraires, sur France Culture, où avait été précédemment présenté ce même Rien (qu'une affaire de regard), s'est arrêtée. Ça me rappelle que l'émission Tout arrive, sur France Culture, où il avait été, il y a quelques années, question de Liquide, s'est arrêtée, il y a quelques années aussi.
Heureusement qu'il y a d'autres émissions littéraires sur France Culture qui se sont arrêtées sans qu'aucun de mes livres y ait été présenté, ça rassure.

9 commentaires:

  1. Il m'avait bien semblé qu'un vent différent soufflait sur France Culture, emportant les bonnes feuilles, en effet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'automne était pourtant déjà passé.

      Supprimer
  2. ... ainsi que l'émission de Alain Veinstein Du jour au lendemain.
    France Culture (comme les autres) ne pense sans doute qu'à l'audimat! Et viendra l'heure où ce sera la pub (comme sur Inter) qui polluera cette chaîne.

    RépondreSupprimer
  3. Toutes ces désolantes disparitions... Mais rassurez-moi ; vous lire ne fait pas le même effet sur vos lecteurs ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait ? Parfois je me pose la question. Enfin, certains existent encore.

      Supprimer
  4. Mais oui, Ambre a raison, il me manque beaucoup, Alain Veinstein et son heure suspendue entre le jour et le lendemain, quand on a l'impression que le temps est arrêté... Une heure délicieuse pour les oiseaux de nuit dans mon genre. Je profite de ces Hublots pour le dire aussi...

    RépondreSupprimer
  5. Oui, X (mais au fait pourquoi pas MF ?) et Ambre, c'est notamment à l'émission d'Alain Veinstein que je pensais, ainsi qu'à celle de Pascale Casanova, et il y en a sûrement d'autres que j'oublie.

    RépondreSupprimer
  6. En effet, pourquoi pas MF? Dans un premier temps, je pensais que "X" était moins anonyme que "Anonyme", n'est-ce pas? Il faut avoir le courage de ses opinions. "X" était une solution à l'embrouillamini qui résultait d'identifiants semblables. Mais je comprends votre suggestion, "X" fait un peu agent secret du contre-espionnage, entre autres. Je réfléchirai à "MF", on ne confondra pas avec les très spécialisées Éditions MF ni avec une célèbre marque de tracteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a d'ailleurs de belles choses aux éditions MF.

      Supprimer