mardi 12 janvier 2016

Combien, pour ce travail ?



– Et on vous paie combien, pour ce travail ?
– Ah mais rien du tout. Vous êtes étranger je présume ?
– En effet.
– Dans ce pays on ne paie pas les gens pour leur travail. C’est interdit par la loi.
– Vous voulez dire que les gens qui travaillent ne sont pas payés ?
– Absolument.
– Mais de quoi vivez-vous ?
– Nous sommes payés, mais par pour notre travail.
– Et pourquoi travaillez-vous, si vous êtes payés même sans travailler ?
– Il y a des choses qu’il faut faire. D’ailleurs c’est vous qui appelez ça un travail. Vous-même, dans votre pays, quand vous faites quelque chose que vous estimez devoir faire, êtes-vous toujours payé pour ? Mais peut-être dans ce cas n’appelez-vous plus cela un travail.

2 commentaires:

  1. Excellent argumentaire pour le revenu d'existence. Notez que je commente totalement gratuitement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, moi aussi j'ai écrit ce billet gratuitement !

      Supprimer