lundi 21 septembre 2015

Charøgnards innombrables



Ou bien
Charøgnards est un roman de science-fiction apocalyptique à l’apocalypse en question
Ou bien
Charøgnards est une relecture des Oiseaux d’Hitchcock par un scénariste télé qui rêve d’autre chose que de sa besogne du moment
Ou bien
Charøgnards est le journal d’une psychose hallucinatoire déchiffré par un dysphasique mythomane
Ou bien
Charøgnards est un roman graphique sans rien de dessiné à l’intérieur sinon des lettres et des signes de ponctuation
Ou bien
Charøgnards est une tentative d’annulation de l’angoisse de la page blanche par l’angoisse de la page noire
Ou bien
Charøgnards est une représentation de la disparition de la personne du monde du temps et du langage
En tout cas
Charøgnards est le premier roman d’un jeune écrivain qu’on appelle Stéphane Vanderhaeghe dont on attend déjà le prochain et qui vient de paraître chez Quidam éditeur.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire