lundi 4 mars 2013

exégèse du futur


Bon dès que j’ai des buté la lecture j’ai du reco net : Je conné meum pas la 1/2 de ces mots. Céquoi une Légende ? Comment pro noncer un S max avec ptit t ? »
Bonparley a dit : « Je peux t’en spliquer le sanciel. Y a des bouts plus faciles à saizir que d’aurts y a des birbes on saura jamais pour sur ce que ça gnifie. Cet écrit parle d’une sort d’imaj ou de dyagamm. Mais que on a pas l’imaj touss qu’on a c’est l’écri. Probab que cette imaj été une sort descrets parsq cet écri (je veux pas dire l’écri que tas antre les mains je veux dire l’écri de l’époc d’entend quest écri tout comme) c’est probab des screts. Ça cest blip y ficatif cest pas just ce que ça semblé être cest le sygne et la pyste d’aurt chose. Une Légende c’est l’imaj quest décrite ce qui se gnifie fresq s’effet avec une sort de peintur pelé fidélité.
 
Russell Hoban, Enig Marcheur, dans l’héroïque traduction de Nicolas Richard, Monsieur Toussaint Louverture, 2012, p. 158-159.
 
C’est un extrait d’une exégèse, dans un futur lointain et post-apocalyptique, de l’ekphrsasis contemporaine d’une fresque religieuse du XVe siècle. Je ne peux pas en recopier tellement plus parce que ce serait déjà trop dire. C’est proprement vertigineux.



Commentaires

Quan tou sra ékri su lé murres ah lor on verrat lé piaires lé sie ments lé krépis qui joues rond o scribbes impa cibles en plain dan le 1000.
Commentaire n°1 posté par Dominique Hasselmann le 04/03/2013 à 18h24
Pas vrai qu'il est beau mon mur ?
Réponse de PhA le 05/03/2013 à 18h45
Boloss est entré dans le dictionnaire.
Les académiciens eux-même précipitent la chute.
Commentaire n°2 posté par Thyone le 04/03/2013 à 20h42
On peut espérer que même la langue détruite la littérature survivra, puisqu'elle vit essentiellement de l'impossibilité de dire.
Réponse de PhA le 05/03/2013 à 18h47
Entre les lèvres les yeux tanguent et la gorge respire, c'est beau, c'est autre.
Commentaire n°3 posté par Anastasia le 04/03/2013 à 21h17
Oui.
Réponse de PhA le 05/03/2013 à 18h48
Ce sont des arrachements, ça résiste, ça érafle, c'est mouvant, étranger, vivant, c'est comme une danse, à l'écart, ou de la peau, ça pousse, c'est de la musique. 
Commentaire n°4 posté par Anastasia le 04/03/2013 à 21h31
C'est un livre qui ne devrait pas vous laisser indifférente.
Réponse de PhA le 05/03/2013 à 18h49

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire