mardi 20 septembre 2011

on ne ressort pas toujours vivant


Le Bled
Souvent j’oublie de mettre mon « Bled » dans mon cartable avant de quitter la classe. C’est notre livre d’orthographe avec les règles, les exceptions à la règle et les exercices. Il est blanc, rectangulaire, plutôt petit. J’arrive à la maison, maman a préparé mon goûter : deux tranches de pain beurrées, avec un morceau de chocolat et un verre de lait-grenadine. Je mange mes tartines, je bois puis je prends mon cahier de textes. « Pour mardi : Bled page 53, exercices n°255 et n°256. » J’ouvre mon cartable : pas de Bled. Maman m’envoie chez Cécile. Devant sa maison, au moment de sonner je suis gênée. Une fois de plus je dois dire : « Bonjour, excusez-moi de vous déranger, j’ai oublié mon Bled à l’école ». J’attends qu’on vienne m’ouvrir, je regarde la vitrine et la réclame qui bleuit : « Petrol Hahn ralentit la chute des cheveux ».
 
http://4.bp.blogspot.com/-l1La5gMeKuQ/Tk5OGjygq6I/AAAAAAAAAF8/ysm_c1R4goY/s1600/Couv-Unites_72.jpg« Maman m’envoie chez Cécile » fait résonner le conte dans lequel sa mère dit au petit chaperon rouge : « Va voir comme se porte ta mère-grand car on m’a dit qu’elle était malade, porte-lui une galette et ce petit pot de beurre ». C’est le même chemin. De chez Cécile, on ne ressort pas toujours vivant.
 
Au sujet du Bled je me demande tout à coup si je ne me trompe pas d’année, si l’année durant laquelle nous  nous servions du Bled était bien l’année des huit ans de Cécile et non la suivante. Mais ça ne pouvait pas être la suivante, puisque j’allais le chercher chez Cécile, et que l’année suivante, Cécile n’était plus.
 
Sabine Bourgois, Les unités , Comptoir d’édition, 2011, p. 54-55.
 
Les unités, c’est tout petit qu’en mathématiques on a appris ce mot, à l’âge qui ne se compte encore qu’en unités, l’âge où un matin Cécile est absente à l’école, l’âge où sa meilleure amie reste bloquée, jusqu’à ce que des années plus tard elle se fasse narratrice.


Commentaires

... les unités, qui restent à portée de main.
Commentaire n°1 posté par Gilbert Pinna le 20/09/2011 à 19h53
J'ai, là, un Bled sous la main : couverture cartonnée (pour que ça dure, amis, donnez) bleue, titre  "Cours supérieur d'orthographe" - car l'orthographe a aussi, comme certains fleuves, un cours inférieur -  "par E. (Eugène, Ernest, Evangéliste... ?) et Mme (pas d'initiale de prénom pour elle !) Bled", sur la gauche la mention verticale "SPECIMEN" (il vient d'une prof), mention de l'éditeur : Hachette.
Et puis cette illustration : une plume d'oie bleu marine sur un fond de machine à écrire rouge, type (oui) Underwood. Le modernisme, déjà !
Bien, si je savais comment introduire ici une photo, cela m'aurait épargné ce long commentaire. Mais j'aime bien parcourir ou revenir... au bled !
Commentaire n°2 posté par Dominique Hasselmann le 24/09/2011 à 13h16
Je m'en souviens aussi - mais de celui-ci, car je n'ai jamais atteint le cours supérieur.

Réponse de PhA le 24/09/2011 à 22h56
Oui, c'est quasiment le même, le mien (enfin, celui que j'ai récupéré dans la famille) a été édité en... 1954.
A part la mention "SPECIMEN" et le niveau du cours - ce qui fait une sacrée différence - ils n'ont donc pas bougé.
Ce Bled voisine avec mon Bescherelle, "La Grammaire pour tous" (Hatier, 1997), fond rouge et cartouche vert : mais pas le même parfum d'avant !
Commentaire n°3 posté par Dominique Hasselmann le 24/09/2011 à 23h05
Oh si, c'est une vieille édition. Nous avions ceux-là en primaire, et dans nos mains ça passait déjà pour de vieux bouquins. (Je n'en ai jamais eu à moi ; ni de Bescherelle non plus d'ailleurs.)
Réponse de PhA le 24/09/2011 à 23h11
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire