jeudi 16 octobre 2014

les gens parfois

Parfois vous allez à la gare et une personne sur le quai vous fait un signe discret. Puis dans le train c’est un autre qui esquisse un salut. Plus tard les rues de Paris sont pleines de gens qui vous sourient, vous souhaitent carrément le bonjour ou vous adressent un clin d’œil plein de connivence.
Ce n’est pas désagréable. C’est même plutôt agréable. Mais tout bien considéré, c’est quand même un peu étrange. C’est quand même un peu étrange. C’est quand même un peu étrange.

5 commentaires:

  1. [Tant d'égards, tant d'acharnement à me remarquer, qu'est-ce qui m'interdit d'y voir une preuve suffisante de ma présence réelle,]
    p. 94, collection "double" les Editions de Minuit

    :)

    mp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, je ne l'ai qu'en grand format.

      Supprimer
  2. J'aimerais bien connaître le nom de ces rues de Paris... Je ne croise dans la capitale que des visages fermés ou des badauds scotchés à leur portable!
    Vous avez dit "étrange"? Comme c'est étrange;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je crois que Paris n'y est pour rien, la même chose me serait arrivée à Pékin.

      Supprimer