mardi 29 septembre 2009

éloge du bavardage

Je suis un écrivain qui lit beaucoup ! Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Marc Pautrel ; et ça me fait tout drôle (et plaisir aussi bien sûr, mais tout drôle quand même), pas seulement de me retrouver carrément aux côtés de Claro et de François Bon, mais aussi parce que, je dois le confesser, ça n’a pas toujours été le cas. Il y a eu une longue période où, après avoir lu surtout de la science-fiction, après avoir lu surtout des classiques, après avoir lu surtout Beckett, je n’ai plus rien lu du tout. Sauf un peu de zoologie et de botanique. Et de mycologie aussi. (J’en garde encore des traces. Le dipneuste africain et le clitopile petite prune me sont plus familiers que Deleuze et Derrida. Aucun jugement de valeur là-dedans bien sûr, c’est juste comme ça.) Mais ça ne compte pas : je n’étais pas encore « écrivain » (ou plutôt pas officiellement, puisque pas publié, lu juste par moi et… par moi). En revanche, des écrivains qui lisent leurs contemporains, en plus de ceux précités et de Marc lui-même, je ne connais presque que ça ! N’en déplaise à Wrath, puisque c’est ce blog qui a suscité la réaction de Marc. (Je ne le connais pas vraiment, ce blog, mais il doit être forcément très bien : je crois bien que c’est là que j’ai appris que j’étais un mythe ! Le « mythe du manuscrit envoyé par la poste », paraît-il. Je crois que nous sommes quelques-uns encore, d’ailleurs, quelques mythes à hanter le vaste monde ; ça fait plaisir de le savoir. Quand on se rencontre, on bavarde, comme ça, entre mythes ; c’est chouette.) Cela dit, il reste encore, j’ai plaisir à le dire, quelques personnes qui ne sont pas du tout des écrivains, n’ont aucune ambition ni aucun intérêt professionnel dans ce domaine, et qui lisent ! Ne me regardez pas avec ces yeux-là ; je le sais, j’en ai rencontré, en chair et en os ! Il y en a aussi que l’on n’a pas rencontré dans la vraie vie, mais simplement par leurs commentaires sur les blogs, ces commentaires que je vois volontiers comme un espace de bavardage, pour reprendre l’expression de Sébastien Smirou, où hélas l’impénitent bavard n’a pas toujours assez le temps d’aller bavarder. Car enfin, si j’ai eu le bonheur de rappeler Pierre Bettencourt à la mémoire de Marc et de quelques autres, c’est tout bonnement (comme disait ma grand-mère) grâce à l’espace commentaires de ces Hublots. Ne rendons pas à César ce qui est à Depluloin (qui n’a pas de blog, donc pas de lien, mais que tout le monde connaît déjà). Merci à lui.


Commentaires

Depluloin... comme Depluloin? Mais je ne vais plus savoir où me mettre! Naguère j'aurais dit : Oh ben ça! Oh ben ça! Mais à partir d'aujourd'hui je dois tenir mon nouveau rang et tourner mes phrases. (Bettencourt, après ce que je vous en ai dit!)
Commentaire n°1 posté par Depluloin le 29/09/2009 à 10h38
C'est sûr, maintenant faut assumer !
Commentaire n°2 posté par PhA le 29/09/2009 à 10h44
C'est bien ce qui m'inquiète : je ne peux plus reculer.
Commentaire n°3 posté par Depluloin le 29/09/2009 à 13h10
Franchement, je suis sans doute mal lunée (faut dire que j'essaie d'arrêter de fumer en ce moment, ça doit influencer mon grrgnonggrrr) mais je ne trouve pas pourquoi comment et par quel mystère on peut aller re-lire wrath (je veux dire après y être allé la première fois).  Une fois qu'on a saisi sa mécanique, bon. C'est comme aller vérifier qu'un métronome fait clac ou surveiller un boulier dans l'espoir qu'il se transforme en lampadaire, non ? :-)
Commentaire n°4 posté par cjeanney le 29/09/2009 à 13h35
Je ne connais pas vraiment ce blog mais c'est vrai qu'on comprend vite à quoi on a affaire. (Cela dit, il est humain - même si parfois peut-être un peu pathologique, je vous l'accorde -, de vérifier qu'un métronome fait clac.)
Commentaire n°5 posté par PhA le 29/09/2009 à 14h14
ou clic (luttons contre l'exclusion des métronomes qui font clic et qui sont des êtres humains comme les autres, au fond)
Commentaire n°6 posté par cjeanney le 29/09/2009 à 17h06
Vous avez raison. Bon courage pour votre défi atmosphérique !
Commentaire n°7 posté par PhA le 29/09/2009 à 17h26
Bon, je lis, j'écris, ce n'est pas ma profession, je n'ai pas de blog (enfin sous cette appellation) je n'ai pas envie de (me faire) publier aujourd'hui, peut-être ou alors demain, j'ai envoyé des manuscrits par la poste, ils ne me sont jamais revenus, j'ai reçu des lettres type et puis j'ai continué à écrire, mettre des actes en mots, c'est peut-être mieux que les commettre me disais-je, et puis voilà que j'écris ce commentaire. La vie est pleine de surprises.
Commentaire n°8 posté par PdB le 29/09/2009 à 23h51
Puisque tout le monde parle de soi ici, moi aussi, je voudrais dire que je suis une grande lectrice (1,74m quand même!)
Commentaire n°9 posté par tor-ups le 30/09/2009 à 09h34
Et moi aussi, j'ai été publiée par la poste!
Commentaire n°10 posté par tor-ups le 30/09/2009 à 09h34
Et je ne compte même plus les lectures (notamment ci-contre) que je vous dois, grande Madame Tor-Ups ! (Voilà à propos de quoi, entre autres, nous bavardons, nous autres mythes.)
Commentaire n°11 posté par PhA le 30/09/2009 à 10h35
Eh oui Madame Grand Tor-Ups, c'est ainsi et cela prouve s'il en était besoin que les postiers sont des hommes de lettres (pardon). Et je m'étonne de l'absence de commentaires de votre part sur ce gros plan de ma bouche qui prend cette forme délicate dès que je parle de moi.
Commentaire n°12 posté par Depluloin le 30/09/2009 à 11h07
Pha est un malin, il a mis cette photo de votre bouche pour attirer les amateurs de champignons et booster la fréquentation de son blog.
Commentaire n°13 posté par tor-ups le 30/09/2009 à 11h12
Oooooooooh!! Allez, je ne suis pas méchant, je vous prête mon rouge à lèvres.
Commentaire n°14 posté par Depluloin le 30/09/2009 à 11h46
Ah! C'est là que vous étiez cachez aujourd'hui Depluloin ! Cependant que je vous attendais bêtement chez Madame Tor-Ups.
Une fois de plus Monsieur Depluloin se laisse féliciter et congratuler ! Mais il cache son jeu, messieurs, mesdames! Car contrairement à ce qu'il a fait croire dans je ne sais quel savant grattement de gorge à Monsieur Pha, Monsieur Depluloin écrit lui aussi! Et pas qu'à la Poste!
Mais tout cela est une longue histoire d'avant le temps des blogs...
Par contre moi, je n'écris pas ! Authentique ! D'ailleurs je suis une souris.
Bien le bonsoir chez vous Monsieur Pha et attention ! Monsieur Tchin erre tout nu dans la blogosphère. Il faudrait prévoir des habits car la nuit tombe. Et à cette saison, il fait froid le soir.
Commentaire n°15 posté par Souricette le 30/09/2009 à 19h57
Vous faites bien de me mettre en garde, chère Souricette ; je trouvais bien aussi que Monsieur Depluloin avait la plume alerte.
Commentaire n°16 posté par PhA le 30/09/2009 à 20h51
N'a-t-il que la plume, alerte ... ?
Commentaire n°17 posté par Pascale le 02/10/2009 à 19h12

Aucun commentaire:

Publier un commentaire