dimanche 24 août 2014

reflections 2




8 commentaires:

  1. Ces photographies qui devraient me porter aux nues me plongent au contraire dans des abîmes de réflexions... M.F.

    RépondreSupprimer
  2. Il n'y aura plus de confusion (sauf celle qui est la mienne parfois après avoir posté un commentaire) : j'ai compris comment ça marche.

    RépondreSupprimer
  3. On dirait que le ciel réfléchit cette concentration de présence urbaine dans son immobilité fascinante.

    Michèle P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas si immobile : les reflets des nuages bougent sur les façades...

      Supprimer
    2. ...que la lumière traverse.

      mp

      Supprimer
  4. Géométrie, empilements de verre, reflets en trompe-l’œil dans la ville très haute et paradoxalement vide...

    RépondreSupprimer
  5. Il y a beaucoup de tours jumelles sans défense.

    RépondreSupprimer