vendredi 6 juillet 2012

Lacets


Il imprimait
à son volant
les gestes lents
d’un homme las
 
montait
le bras
pour un virage
 
tirait
à droite
dans un soupir
 
et marmonnait
entre ses dents :
« demain
je n’y reviendrai pas
CREVEZ BORDEL
(et puis tout bas)
sauf la Josée
qui n’a rien dit ».
 
Et il reniflait
dans son coude
frottant son nez
dans la pliure
tandis que la lune
basse et lourde
foutait le feu
à un tronc d’arbre.
 
 
Anna de Sandre, Un régal d’herbes mouillées, Les Carnets du Dessert de Lune, 2012, p. 47-48.
 
http://3.bp.blogspot.com/-pLaBb2tjn0U/T7S3ny4LaSI/AAAAAAAAAMc/DkkD9IbwiIs/s1600/Cover+blog.jpg

Commentaires

Ah! J'aime bien ces lacets-là!
Commentaire n°1 posté par Anonyme le 06/07/2012 à 21h53
N'est-ce pas ?
Réponse de PhA le 07/07/2012 à 11h49
Vous ne saviez  plus comment "emmerder Loïs", n'est-ce pas ? Je suis très touchée, merci.
Commentaire n°2 posté par Anna de Sandre le 06/07/2012 à 22h37
Voilà : j'emmerde Loïs et je touche Anna.
Réponse de PhA le 07/07/2012 à 11h51
Très bon recueil en effet !
Commentaire n°3 posté par Dominique Boudou le 06/07/2012 à 22h48
Je trouve aussi. Et bel éditeur.
Réponse de PhA le 07/07/2012 à 11h52
Merci Dominique, tu es chou :)
Commentaire n°4 posté par Anna de Sandre le 07/07/2012 à 17h54

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire