lundi 7 janvier 2013

je devrais peut-être apprendre à lire


Ça fait des années (en fait, un peu plus de quatre : depuis l’ouverture de ce blog) que je me dis qu’il faudrait ouvrir un hublot sur la BD. Pas tellement sur la BD contemporaine parce que je ne suis plus tellement au courant, mais sur celle qui l’était au moment où j’en lisais beaucoup. Tout ça ne nous rajeunit pas. Cette planche, par exemple, c’est l’aube d’un an 2000 grouillant d’une vermine invisible aux yeux de Friz Melone, dont nous étions encore plus loin qu’aujourd’hui. (Du futur dans le passé, quoi.)
 
 
Altan, Friz Melone, Casterman, collection Un auteur (A suivre), 1983, p.9.
 
C’est dans (A suivre) en effet que j’ai découvert Altan, fameuse revue déjà évoquée ici et .
Pas grand-chose dans l’Internet français sur Altan, mais cinq autres albums quand même sur l’étagère.
Et cliquez donc sur l’image, vous verrez moins mal, vous aussi. (Et cliquez encore.)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire