dimanche 23 novembre 2014

citations citées


LE DISCIPLE : Maître, comment pouvez-vous rester silencieux quand le monde est si plein d’injustice ?

LE MAITRE : Disciple, ne crois pas que je me taise. Simplement, je ne dis rien.

p. 32


LE DISCIPLE : Peut-on jouer à un jeu dont on ignore les règles, maître ?

LE MAITRE : Donne-moi un chiffre de un à trois, disciple.

LE DISCIPLE : Trois, maître.

LE MAITRE : Quatre. J’ai gagné.

p. 35




LE DISCIPLE : Est-ce parce que les animaux ne savent pas qu’ils sont des animaux qu’ils sont des animaux, maître ?

LE MAITRE : Demande-toi plutôt pourquoi, sous prétexte qu’un animal saurait qu’il est un animal, il cesserait d’en être un, disciple.

p. 48


LE DISCIPLE : Il me semble que la faculté de citer est un substitut commode à l’intelligence, ô maître.

LE MAITRE : Oui, disciple, mais le problème est que tu cites ici Somerset Maugham.

p. 71


LE DISCIPLE : Maître, si la laideur est un guet-apens que la nature tend à la raison, la laideur est-elle un rendez-vous que la culture donne à la folie ?

LE MAITRE : Disciple, repose ce fichu dictionnaire des citations et réfléchis par toi-même.

p. 102

J’ai mis des numéros de page pour bien montrer que je citais Hervé Le Tellier dans Demande au muet, 115 dialogues socratiques de qualité qui paraissent tout juste aux éditions Nous.


4 commentaires:

  1. Après la patabotanique de Leo Lionni...

    Ce titre d'Hervé Le Tellier me rappelle la formule d'introduction des contes entendue chez Pierre Jakez-Hélias :
    "Les sourds des deux tympans porteront la nouvelle aux absents et les aveugles des deux yeux feront voir aux doubles boiteux l'endroit où s'est passé le jeu".

    RépondreSupprimer
  2. Et encore, je me suis retenu pour ne pas tout recopier.

    RépondreSupprimer